ZICO Héronnière de la pointe aux Rats Musqués
Inkerman, Nouveau-Brunswick
Résumé de Site
NB027 Latitude
Longitude
47,673° N
64,795° O
Altitude
Superficie
0 - 5 m
0,39 km²
Habitats:
marais salant ou saumâtre, rivière à marées ou estuaire, vasière saline, tourbière ombrotrophe, anse ou autre élément du rivage (marin)
Usages:
Pêcheries ou aquaculture
Menaces potencielles ou existantes:
industrie extractrice, chasse
Catégorie: significative au niveau national: espèce(s) grégaire(s), concentrations d'échassiers
Status de protection: Plan de conservation des ZICO terminé ou en progrès, Entente faunique avec les propriétaires fonciers, Refuge d'oiseaux migrateurs (fédéral), Réseau de réserves pour les oiseaux de rivage de l'hémisphère occidental (potentiel)
Accès réservé pour les coordonnateurs des ZICO
Nom d'usager: Mot de passe:

Accès


Site mobile


Description du site
La pointe aux Rats Musqués est située sur la côte nord-est du Nouveau-Brunswick, à environ 20 km au sud-est de Caraquet et 20 km au nord de Tracadie. La localité d'Inkerman se situe à seulement 2 km à l'ouest de la pointe. La pointe est principalement recouverte de forêts mixtes qui s'étendent le long de la rive jusqu'à la baie de Pokemouche. Le réseau de plages et de dunes côtières qui protègent certaines baies et marais salants des assauts de l'océan Atlantique ont été identifiées comme une autre ZICO en raison de la présence du Pluvier siffleur.
Oiseaux
La pointe aux Rats Musqués abrite une grande colonie de Bihoreaux gris. Il a été estimé que 500 couples y étaient présents, ce qui correspond à environ 8 % de la population canadienne pour cette espèce. Des recensements effectués au cours de deux années différentes au début des années 80 ont aussi permis de rapporter 250 et 700 couples. Il s'agit de la plus importante colonie de cette espèce dans les provinces maritimes; la plupart des autres ne regroupant que 40 nids ou moins. En plus du Bihoreau gris, la pointe accueille quelques couples de Grands Hérons. Un bon nombre de Canards noirs fréquentent également les marais du secteur lors de la période de nidification et des migrations.



IBA Criteria
EspèceT | A | I Liens Date Saison Nombre G C N
Bihoreau gris 1980 - 1997 SU 1 200 - 1 400
Note: les espèces en gras dans ce tableau indiquent que le nombre maximum d'oiseaux à ce site excède au moins l'un des seuils de population (national, continental ou global). Il se peut que le site ne se qualifie pas à ce niveau de ZICO se nombre maximum correspondait à une observation exceptionnelle ou à une donnée historique.
 
Enjeux de conservation
Les provinces maritimes constituent l'extrémité nord de l'aire de répartition du Bihoreau gris. Bien que des mentions de nidification de cette espèce aient été rapportées depuis la fin du XIXe siècle au Nouveau-Brunswick, celles-ci sont relativement récentes en Nouvelle-Écosse (1977), et on pense que ce bihoreau pourrait y étendre son aire de nidification.

Par le passé, il arrivait que certaines personnes chassent dans le secteur et ce, en dehors de la saison officielle, et il arrivait parfois que des bihoreaux étaient tués, mais ces activités ont cessé depuis que des pressions de la part de différentes sources sont exercées.

La pointe a récemment été désignée comme un Refuge d'oiseaux migrateurs. Le terrain sur lequel se trouve la héronnière appartient à un particulier, mais une entente a été conclue entre ce dernier et le Service canadien de la faune. Le Club des naturalistes de la péninsule acadienne a apporté son aide lors des négociations.


Le programme des ZICO est une initiative de conservation internationale coordonnée par BirdLife International. Les co-partenaires canadiens du programme des ZICO sont Études d'Oiseaux Canada et Nature Canada.
   © Études d'Oiseaux Canada